Le Paradis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Paradis

Message  Jibril le Lun 26 Jan - 2:54

Le Paradis



Allah ta3ala dit dans un verset ce qui signifie :
« Et un Paradis dont la largeur dépasse les cieux et la terres »

Allah nous apprend que la largeur du Paradis est plus grande que les cieux et la terre. Que l'on ne pense pas que sa dimension est petite, en effet: il faudrait cinq cent années pour parcourir la distance se trouvant entre notre terre et le premier ciel, l'épaisseur de chaque ciel est de cinq cent années, et aussi la distance qui se trouve entre deux cieux est de cinq cent années. Pour avoir une idée, le moins favorisé des musulmans aura une surface équivalente à onze fois la terre. Et ce gigantesque Paradis se trouve lui-même au dessus de ces sept cieux et en dessous du Trône, qui est son toit.

Ar-Rahi -lmakhtoum, qui est le meilleur et le plus pur des khamr, vin dans des jarres scellées par le musc [non enivrant], ce n'est pas tout le monde qui en boira, mais c'est Al-mouqarraboun qui sont les pieux très vertueux.

Le Prophète Muhammed Sallalâhou 3aleyhi wa sallam a dit dans le sens :

« Si vous demandez le paradis à Allah, alors demandez Lui al-Firdaws, qui est le centre du Paradis, le plus haut du Paradis et au dessus de lui se trouve le Trône du Miséricordieux . » et c'est de là-bas aussi que jaillissent les fleuves du Paradis.

Dans le Paradis il n'y a pas ce qui est déplaisant tel que : l'urine, l'excrément, les règles, la morve, le crachat, le sang.

Ce qu'ils mangeront sortira par transpiration en parfum de musc. Lors de leurs rapports conjugaux ils ressentiront du plaisir, mais sans sortie de sperme.

Après chaque rapport, la femme retrouve sa virginité. L'homme aura la force d'avoir des rapports avec cent vierges dans la journée.

Leurs récipients et leurs peignes seront en or et en argent, leurs braseros en encens mais sans qu'il n'y ait de feu, de fumé ou de flamme. Leurs habits verts seront de soie, de brocart, de taffetas et ainsi que des habits de toutes les couleurs. Aussi ils s'embelliront, en mettant des bracelets en or du poignet au coude, et ce, aussi bien les femmes que les hommes.


Au Paradis il n'y aura pas de célibataires, tout le monde sera marié. Au minimum le musulman aura deux Houris, le martyr soixante-douze, et le pieux cent, en plus des femmes qu'ils auraient eu sur terre.
Les Houris sont des femmes du Paradis, elles sont si belles et si gracieuses que si l'une d'entre elles se montrait dans cette vie d'ici-bas, elle remplirait l'espace qui est entre l'Est et l'Ouest de sa très bonne senteur. On a l'impression de voir la moelle de leurs pieds à travers la chair, tellement leur peau est fine et belle. Par leur beauté on dirait des corindons, des hyacinthes et des coraux. Il est dit, quelles sont créées à partir de safran, de musc, de lumière, de perle et d'une sorte de camphre.

La femme musulmane aura sa récompense proportionnellement aux actes qu'elle aurait faits dans ce monde, mais elle n'aura qu'un seul mari, Allah lui enlèvera ; la jalousie, l'envie, la haine, la rancune et toutes les autres maladies du coeur, elle sera éternellement joyeuse, heureuse d'avoir un seul mari et satisfaite de ce que Allah lui aura donné. Le meilleur des hommes, le Prophète Mouhammad se mariera avec la meilleure des femmes Maryam [la sainte Marie] et avec Assiya [celle qui était mariée avec pharaon].

Les femmes et Houris seront voilées au Paradis, leur voile sera un embellissement pour elles, mais n'en seront en aucun cas gênées.

Les arbres du Paradis sont magnifiques, leur tronc est en or et leurs fruits gros comme des jarres, sur simple désir de la personne le fruit descend prêt à la consommation, sans noyau; avant même qu'elle l'ait mangé, Allah comble le vide par un autre. Ils sont tellement délicieux, qu'une seule bouchée de ces fruits fait oublier tout ce qui était bon dans ce monde. Lorsque les arbres du Paradis se mettent à bouger, il en sort un très beau son, qui attire les âmes, plus beau que celui de n'importe quel instrument.
Il y a aussi un arbre au Paradis qui s'appelle Touba, cent ans ne suffiraient pas à une personne, sur une monture, pour parcourir son merveilleux ombrage, de cet arbre 1 sortent des habits pour les habitants du Paradis.


Il est entouré d'une grande, merveilleuse et splendide muraille faite de briques superposées, une en or et une autre en argent. Il a huit belles portes ; une par laquelle rentreront ceux qui ont fait la prière, une par laquelle rentreront ceux qui ont donné l'aumône, une pour les moudjahidin ceux qui ont combattu dans le sentier agrée par Allah, une autre appelée ar-Rayyan, par elle rentreront ceux qui on jeûné le mois de Ramadan, et ainsi, de suite...

Son par-terre est un musc blanc, ses pierres sont des perles et des pierres précieuses. Ses rivières sont : une rivière de miel pur, qui ne provient pas des abeilles, une rivière de lait, ne provenant pas des bovins ou des ovins, une rivière d'eau qui est plus blanche que le lait et plus sucrée que le miel, et une rivière de khamr qui n'est pas comme le vin de ce monde qui enivre et sent mauvais. Elles ne coulent pas dans un lit mais sur la surface. Le Paradis est rempli de verdure, attirant et réjouissant le regard et il est parfumé, et quel parfum !

Il est obligatoire de croire que le Paradis est un lieu de plaisir palpable, c'est-à-dire qu'il y a une vraie béatitude, des vraies boissons, des vrais aliments et que ce sont les corps et les âmes qui y rentreront.
Les gens y seront classés selon des degrés différents, en fonction de leurs actes d'adoration dans cette vie.
Après que les musulmans aient bu du bassin, ils rentreront au Paradis. Le premier à y entrer c'est notre maître Mouhammad, puis les autres Prophètes, puis la communauté du Prophète Mouhammad, ensuite les musulmans des autres communautés. La communauté du Prophète Mouhammad est la plus grande, deux tiers des habitants du Paradis seront issus d'elle.

Quant les croyants rentreront au Paradis, leurs corps changeront de forme, ils auront tous la taille de `Adam soixante coudées de long [environ 27 m] sur sept de larges [environ 3,5 m], trente trois ans d'âge pour l'éternité [l'age de 3Issa jésus lorsqu'il a été élevé au ciel], et au minimum la beauté du prophète Youssouf (Joseph) et leur beauté sera en fonction de leur piété. Ils seront imberbes, en dehors des cheveux et des sourcils ils n'auront aucun poil sur le corps. Allah leur enlèvera tous leurs défauts physiques et caractériels.

Leur langue sera l'arabe littéraire, il n'y aura ni vulgarité, ni grossièreté. Il n'y aura pas d'obligation prière, jeûne mais ils évoqueront Allah naturellement tout comme on respire et ils diront des paroles sages.

Ils auront aussi des splendides palais qui sont très hauts, faits d'une brique en or et une autre en argent. Il est rapporté aussi qu'il y a deux jardins dont les ustensiles et ce qui s'y trouve sont en or, ceux-la seront habités par Al-mougarraboun qui sont les pieux très vertueux. Et deux autres jardins dont les ustensiles et ce qui s'y trouve sont en argent.

Ils auront aussi de très somptueux lits qui sont surélevés. Ces lits ne sont pas faits pour dormir.
Ils restent en l'air durant l'absence du propriétaire, mais lorsque ce dernier revient chez lui alors ce lit descend ; ses planches sont en or jaune incrustées de pierres précieuses. Lorsque le croyant s'assoie dessus alors ce lit monte à une hauteur de façon à ce qu'il voie tout ce que Allah lui a donné dans le Paradis. Aussi ce lit pourra l'emmener visiter une personne que le musulman désire voir, il le transportera alors, jusqu'au lit de ce dernier et se mettront face à face. Après qu'ils aient fini leur discussion, son lit le ramènera chez lui.

Les habitants du Paradis ont aussi des montures : un cheval en pierres précieuses dont les ailes sont en or, qui vole et emmène le croyant là où il veut. Car les gens du Paradis se visitent, s'invitent les uns les autres et se réunissent. Ainsi, ils visitent les Prophètes tel que Ibrahim [Abraham], Mouça [Moisel], Issa [jésus], et le meilleur d'entre eux le Prophète Mouhammad et les autres.

Juste après être entrés et y être installés, les gens du Paradis entendront l'appel d'un Ange qui leur dira :

« Ô gens du Paradis ! Il vous est promis une vie sans fin et vous ne mourrez jamais. Il vous est promis d'avoir la jeunesse à jamais et de ne Jamais vieillir. Il vous est promis d'être en bonne santé et de ne jamais tomber malade. Et, il vous est promis d'avoir la béatitude et ne jamais avoir de chagrin. »

Ces quatre choses promises le sont pour tous musulmans, et Allah ajoutera un plus à qui Il veut. Par exemple le martyr de guerre aura cent degrés, entre un degré et un autre il y a comme ce qui sépare le ciel de la terre [cinq cent années]. Il est rapporté que le musulman pieux, aura une surface de mille années.

On y trouve beaucoup d'arbres fruitiers ; bananiers, pommiers, grenadiers, palmiers, jujubiers sans épines etc.. Ni le goût, ni la couleur, ni l'odeur, ni la grosseur ne ressemblent aux fruits de ce bas-monde, mais il n'y a que les noms qui sont en commun. Il n'y pas de saisons, à tout moment on peut manger les fruits que I'on désire.


Lorsque le croyant voit un oiseau et le désire, alors celui-ci descend cuit sur un plateau. Après que le musulman l'eût mangé et qu'il ait déposé ses os, Allah le refait vivre et l'oiseau repart en volant dans les airs du Paradis. Ils mangeront aussi d'autres viandes, méchoui de boeuf etc..
La première nourriture des habitants du Paradis sera la meilleure partie du foie d'un certain poisson.
Allah donne à l'homme la force de cent hommes pour manger.
On rappelle que les musulmans au Paradis, mangeront et boiront uniquement par plaisir et non par faim et soif. Ils n'y dormiront pas car il n'y aura pas de fatigue.

Au Paradis il n'y a ni soleil, ni lune, ni une quelconque obscurité ; c'est par des signes que l'on distinguera le jour de la nuit. Si une seule Houris se montrait dans ce monde, alors notre terre serait illuminée de l'Est à l'Ouest. Comment alors, imaginer qu'au Paradis il y ait de l'obscurité ? Le Paradis est une lumière qui brille.
En effet Allah donne aux habitants du Paradis une puissance dans leur vue pour en supporter l'intensité. Cette puissance leur permettra de voir la distance de mille années.
Le soleil et la lune, le Jour Dernier après que leur lumière aient été éteintes, seront jetés en Enfer, et seront une humiliation pour ceux qui les ont adorés.

Au Paradis il y a aussi un marché (souk), qui n'est ni pour vendre, ni pour acheter, mais pour rencontrer et faire connaissance avec les musulmans que l'on n'a pas connus dans ce monde. Lorsque les croyants vont à ce marché, alors une sorte de vent se lève transportant avec lui un agréable parfum de musc qui se pose sur leurs visages. A leur retour chez eux leurs femmes leur
diront :« Par Allah, vous avez augmenté en beauté »

et ils leur répondront : « Par Allah vous aussi vous avez augmenté en beauté durant notre absence ».

Si une personne avait des parents, des proches, qui sont morts croyants, elles les verra lorsqu'elle le désirera. Mais s'ils sont morts en étant mécréants, alors elle ne languira pas d'eux, Allah les lui fera oublier, car cette personne-là sera trop occupée par la béatitude du Paradis promis.

Allah nous a appris qu'Il a préparé pour Ses esclaves pieux ce que l'oeil n'a jamais vu, ce que nulle oreille n'a entendu et ce qu'aucun coeur humain n'a imaginé. Même les Anges qui gardent ces choses ne savent pas ce qu'elles renferment. C'est-à-dire que cette partie du Paradis qui est réservée aux pieux, Allah Seul Sait ce qu'elle renferme.

En fait, comme le Prophète nous l'a enseigné, le Paradis n'a pas d'équivalent, il a appris aussi à ses compagnons, qu'une surface dans le Paradis, équivalente à celle d'un fouet [environ un mètre], de l'un d'entre eux, est meilleure que ce bas-monde et ce qu'il contient.

La chose qui fera le plus plaisir aux musulmans dans le Paradis, c'est de voir leur Créateur, Allah. Et ce, sans place, sans direction, sans forme, sans distance entre eux et Lui, sans comment et il n'y aura pas autre chose que cette vision qui leur fera plus plaisir. Les saints le verront deux fois par jour et les autres musulmans, une fois par semaine.


Ceci est juste quelques exemples, les félicités du paradis sont beaucoup plus nombreuses.
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradis

Message  Attend le Mer 4 Fév - 23:06

SubhanAllah !
On a même plus envie de s'arrêter de lire
avatar
Attend

Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 27/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradis

Message  Jibril le Mer 4 Fév - 23:47

Attend a écrit:SubhanAllah !
On a même plus envie de s'arrêter de lire

Que Dieu nous accorde al firdaws! amin

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paradis

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum