Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:24

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Il existe de toute éternité avant la création

Explication :

L’Existence de Dieu est Eternelle. Seul Dieu existe sans commencement, ainsi que cela est mentionné dans le hadith de 3Imran Al-Housayn rapporté par al-Boukhariyy et al-Bayhaqiyy et d’autres, dans lequel le Prophète dit : « Allah existait et il n’y avait rien ». Hormis Dieu, rien n’est éternel.

Dieu a dit ce qui signifie : [Il est l’Eternel.]

Sur la base d’une argumentation s’appuyant sur la linguistique arabe et sa grammaire, les commentateurs ont tiré que la Parole de Dieu précitée renferme que Lui Seul est Eternel. Celui qui croit en l’existence d’une chose éternelle, que ce soit en regard de son genre ou de ses entités, autre que Dieu, il aura alors à l’unanimité des Musulmans démenti ce verset et donc quitté l’Islam pour rallier le clan des philosophes et des Dahriyyah (Ce qui ne croit pas en l’existence de Dieu).

Dans cinq des livres d’Ibn Taymiyah, il est mentionné qu’en regard de son espèce, le monde est éternel et a toujours existé avec Dieu. Et ceci est de la mécréance claire. Et ce qu’il a dit là est absurde car comment peut-il concevoir l’existence des espèces sans que les entités elles-mêmes existent !

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:26

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Il n’a ni début ni fin

Explication :

C'est-à-dire que l’existence de Dieu, Le Suprême, n’est ni précédée par le néant ni affectée par l’anéantissement. En effet, est absurde tout ce qui va dans le sens d’une négation de l’Eternité pour Dieu, car la divinité n’est pas valable pour celui qui n’est pas Eternel.

Parmi ce qui est spécifique à Dieu, il y a la nécessité de Son Existence ; ainsi donc il n’est pas possible rationnellement que Son Existence soit précédée ou suivie par le néant.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:28

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Il n’a ni haut ni bas, ni droite ni gauche, ni avant ni arrière.

Explication :

Ceci constitue un des fondements de la croyance. A savoir que Dieu, Le Suprême, n’est pas dans une ou toutes les directions. Cela est contraire à ce que croient certains ignorants qui disent que Dieu existe dans la direction du haut. D’autres croient qu’Il est localisé entre le serviteur et la Ka3bah. D’autres encore croient qu’Il est, comme l’air, incarné et répandu dans toutes les places.

Un autre groupe, comme celui qu’on nomme Nasirouddin Al-Albaniyy, prétend qu’Il circonscrit le monde de toute part comme le ferait une main sur ce qu’elle contient.
Tout ceci est absurde et contredit le véritable tawhid (science qui traite de l’unicité de Dieu).

Dans son exposé sur la croyance, celle des gens de la Sounnah et la Jama3ah, Abou Ja3far at-Tahawiyy, qui a vécu dans les trois premiers siècles, a dit : « Allah est exempt de côtés, de limites, de membres et d’organes. A l’inverse de toutes les créatures, Il n’est pas régi par les six directions », fin de citation.

Ces paroles-ci font partie des fondements du tawhid (science qui traite de l’unicité de Dieu), et représentent ce qu’il y a de très précieux dans la croyance. En effet celui qui est dans une direction ou qui possède un des attributs précités, aura forcement une étendue, une image, qui sont des caractéristiques du corps. Et Dieu, Le Suprême, n’est pas un corps. Dieu nous dit dans le Qour’an dans la Sourat ach-Choura, 11 Ce qui signifie :

[Rien ne lui ressemble]


Le fait de dire de Dieu qu’Il est dans la direction du haut, ne représente pas en soi une perfection, comme peuvent le penser certains. Car ce qui importe, c’est d’avoir un haut grade et non pas une altitude élevée. La preuve est que les Anges qui sont autour du Trône sont en un lieu qui est beaucoup plus élevé que celui des Prophètes, ceci bien que chez leur Créateur, le grade de ces derniers soit plus élevé.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:29

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Il n'est ni composé, ni un composant.

Explication :

Dieu, Le Suprême, n’est pas un corps qui se composerait de parties. C’est pour cela qu’on ne doit Lui attribuer ni le fait d’être un tout, ni d’avoir des parties ou des éléments.

Al-Bayhaqiyy a rapporté dans son livre « Al-‘Asma’ was-Sifat », que dans l’explication du Nom de Dieu Al-Mouta3ali , Al-Halimiyy a dit ce qui suit : « Le sens est que Allah est exempt des caractéristiques que pourraient posséder les créatures (possibles pour les créatures) tel que le fait de se marier, d’avoir des enfants, ou des membres, de s’asseoir sur le lit, de se préserver des regards par des paravents, de se déplacer d’un endroit à un autre, etc… En effet, posséder certaines de ses caractéristiques implique qu’on a une fin, en posséder d’autres signifie qu’on est sujet au besoin, alors que d’autres encore nécessitent le passage d’un état à un autre, c'est-à-dire le changement. Et rien de ce qui précède n’est digne de l’Eternel », fin de citation.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:30

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

On ne dit pas :
quand a-t-Il existé ? ni : où était-Il ?
ni : comment ?

Explication :

Il n’est pas permis de dire : « quand Allah a-t-il existé ? » car c’est Lui attribuer l’existence après qu’Il ait été dans le néant et aussi de Le faire dépendre du temps.

De même qu’il n’est pas permis de dire « où était-Il ? » voulant connaître la position et l'endroit.

Et non plus de dire : « comment était-Il ? » car c’est lui attribuer une description, qui est un attribut des créatures.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:34

Le Chaykh Fakhrou d-Din, après avoir mis en garde contre ce qu’il ne faut pas attribuer à Allah, a proclamé la bonne croyance en disant :

Il existe de toute éternité alors qu'aucun endroit n'existe de toute éternité. Il a fait exister les êtres et Il a établi le temps. Il ne dépend pas du temps et il n'est pas spécifié par l'endroit.

Explication :

L’auteur, en disant que Dieu n’occupe pas un endroit (qu’Il n’est pas dans une direction) ne veut pas dire qu’Il les occupe toutes (cela ne veut pas dire qu’Il serait dans toutes les directions), car comme on l’a déjà vu ce n’est pas juste non plus.

La réalité de Dieu est autre et Il ne saurait être circonscrit dans les directions ou les espaces. Dieu existait et il n’y avait rien d’autre que Lui. Cela signifie que Dieu, Le Suprême, existe sans endroit. Ceci est la croyance des gens de la Sounnah, bien plus, celle de tous les Musulmans, qu’ils fassent partie des gens des trois premiers siècles ou de ceux qui leur ont succédé.

Dans un hadith rapporté par al-Boukhariyy, al-Bayhaqiyy et Ibn al-Jaroud, le Prophète a dit : « Allah existait et il n’y avait rien d’autre que Lui ».

Cela veut dire que Dieu existait dans le non-commencement et il n’y avait ni espace ni créature. Et après avoir créé l’espace, Dieu n’a pas changé par rapport à ce qu’Il était. De ce hadith et d’autres textes similaires, les gens de la Sounnah ont tiré cette affirmation : « Allah existe sans endroit ».

Al-Bayhaqiyy a rapporté le hadith dans lequel le Prophète a dit : « Tu est le Dhahir, rien n’est au-dessus de Toi, Tu es le Batin, rien n’est au-dessous de Toi ».
En le Commentant, al-Bayhaqiyy a dit : « Certains de nos confrères ont tiré de ce hadith que Dieu n’a pas d’endroit, car Celui qui n’a rien au-dessus et rien au-dessous existe dans endroit. » Fin de citation.

Ar-Ramliyy et d’autres ont rapporté la citation suivante de 3Aliyy : « Allah existait alors qu’aucun endroit n’existait, et Il est maintenant comme Il était ». Fin de citation.

Dans l’explication du livre « Al-‘Ihya’ », Az-Zabidiyy a rapporté par le biais d’une chaîne remontant jusqu’à Zayn Al-3Abidin qui disait : « Louange à Toi, Tu n’est pas limité par un espace », Fin de citation. Il faut savoir qu’à son époque, Zayn Al-3Abidin était le meilleur des descendants du Prophète.

Le nombre des savants qui ont édicté (consigné) que Dieu est sans endroit est tel qu’on ne peut les dénombrer ; parmi eux, il y a Abou Hanifah, Ibn Jarir at-Tabariyy, al-Matouridiyy, al-‘Ach3ariyy, et d’autres. Plus encore, at-Tamimiyy a rapporté l’unanimité des gens de la Sounnah sur le fait que Dieu existe sans endroit.

Après ceci, aucune considération ne doit être accordée à quiconque qui ferait ressembler Dieu à Sa créature et s’élèverait contre l’auteur et autres sommités qui ont édicté cette précieuse parole, qui affirme l’existence de Dieu sans endroit. En effet, celui qui prétend le contraire, en attribuant l’endroit a Dieu, celui là aura certainement fait ressembler Dieu à Ses créatures et L’aura rendu pareil à elles. De ce fait, il aura contredit aussi bien des textes clair du Qour’an et du hadith que la raison. C’est Dieu, Le Suprême, qui est Le Créateur de l’espace (l’endroit), Celui qui régit le temps, Il a créé toutes les créatures en les faisant surgir du néant. Ainsi donc, Il n’a nullement besoin d’elles et n’a pas un quelconque attribut des créatures, comme l’a confirmé Abou Hanifah (Que Dieu soit Clément envers lui) : « Il est impossible que le Créateur ressemble à Sa créature ».
C’est pour cela qu’il n’est pas permis d’attribuer à Dieu le fait d’être dépendant du temps. Il est exempt de toutes les caractéristiques de Ses créatures.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:36

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Aucune chose ne L'accapare au détriment d'une autre.

Explication :

Dieu fait surgir les choses du néant par Sa Volonté, Sa Puissance et Sa Création qui sont Eternelles, sans l’aide d’aucun membre, et sans avoir recours à des outils ou des intermédiaires. C’est plutôt, par le simple fait que les choses sont soumises à Sa Puissance et Sa Volonté, qu’elles existent au moment et dans le lieu que Dieu a voulu. Nul ne peut en retarder ou en empêcher l’accomplissement.

A cet effet Dieu a dit dans la Sourat Yasin, 82 Ce qui signifie :

[Si Allah veut que quelque chose soit, Il l’ordonne, et cela devient.]


Celui Qui a de tels Attributs ne peut être occupé par une chose aux dépends d’une autre, ni être pris par une affaire sans pouvoir réaliser une autre. En effet ceci arrive à celui qui s’occupe avec des membres et s’aide d’outils, car si ces derniers sont utilisés dans une tâche, il serait difficile de s’en servir d’une manière simultanée pour une autre fonction. Et Dieu Le Suprême, est transcendant à cela.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Jibril le Jeu 5 Fév - 19:39

L’auteur (que Dieu soit clément envers lui) a dit :

Aucune imagination ne peut l'atteindre et aucune raison ne peut Le cerner. Il n'est pas spécifiable par l'intellect et Il ne s'identifie pas à travers les passions, Il ne se représente pas dans les illusions et Il ne Lui est pas donné de comment par la raison, les imaginations et les pensées ne l'atteignent pas. Rien n'est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit.


Explication :

Tout ceci peut être résumé par la citation suivante de Dhounoun al-Misriyy Ibrahim Ibn Tawbah (que Dieu soit clément envers lui) : « Quoique tu imagines en ton esprit, Allah en est différent. » (rapporté par Al-Khatib dans son livre intitulé « L’histoire de Bagdad »).

Ceci, parce que tout ce que l’on peut imaginer dans son esprit est créé, et Le Créateur ne ressemble pas à Sa créature.

Dans le même sens, notre Imam ach-Chafi3yy a dit : « Celui qui cherche à connaître son Créateur et qui est parvenu à un être qu'il imagine par son imagination, celui-là est assimilationniste – mouchabbih – et celui qui en arrive à la négation totale, celui-là est athée, négationniste. Et celui qui est parvenu à l'existence d'un Etre et a reconnu son incapacité à atteindre Sa réalité, celui-là est croyant, qui a la croyance en l'unicité de Allah ».

C’est pour cela que les Savants du Salaf ont interdit la réflexion sur la Réalité de Dieu et la recherche de Sa connaissance, car il n’y a que Dieu Qui connaît cette réalité. Quant à notre connaissance de Dieu, elle se limite aux attributs qui lui sont nécessaires, à ceux qui Lui sont possibles et à ceux qui Lui sont impossibles.

Ibn 3Abbas a dit : « Méditer dans la créature et non pas dans la Réalité d’Allah, le Créateur » (Rapporté par al-Bayhaqiyy).

Celui qui réfléchit au sujet de la Réalité de Dieu, pour finalement croire que c’est l’image à laquelle il a abouti par son imagination et son illusion, alors il n’est pas un croyant. En effet, il n’y aurait pas de différence entre lui et l’idolâtre. Ainsi, ce dernier adore une figure qu’il s’est façonnée (s’est taillée), et l’autre adore une image qu’il s’est représentée. Quant au croyant véridique, c’est celui qui adore Dieu Qui n’a pas de ressemblant.

L’Imam Ahmad ar-rifa3iyy a dit : « L’ultime connaissance que l’on peut avoir de Allah est d’avoir la certitude qu’il existe sans endroit ni ressemblance à Sa créature ».

Tout ceci est réuni et tire sa substance du verset clair dans lequel Dieu, Le Suprême, a dit Ce qui signifie :

[Rien ne Lui ressemble et Il est L’Entendant, Le voyant.]


Dans ce verset, Dieu a fait précéder le fait qu’Il est exempt de toute imperfection ou ressemblance pour dire après qu’Il est l’Entendant, Le Voyant. Ceci afin qu’il soit établi que Son Ouïe n’est pas comme celle d’autrui, qui se réalise par le biais d’une oreille et d’autres petits organes, et que Sa Vue n’est pas comme celle d’autrui, qui s’accomplit par l’intermédiaire d’une pupille et d’autres instruments, car Dieu, Le Suprême n’a pas de ressemblant.
Il convient de clore ce bref commentaire du récit de Fakhrou d-Din fils de 3Asakir, en citant ce qu’a relaté Abou Nou3aym dans son livre "Al Hilyah" par le biais d'une chaîne remontant jusqu'à An Nou3mam Ibn Sa3d, qui a dit:

"Alors j'étais à Koufah dans la maison de l'Emir 3Aliyy Ibn Abi Talib, Nawf Ibn Abdoullah se précipita chez nous en disant: "O Emir des croyants, devant la porte il y a quarante juifs".

En réponse à quoi, il dit: "Laissez-les entrer", En se présentant devant lui, ils lui dirent: "O 3Aliyy, décris-nous ton dieu, celui qui habite le ciel, comment est-il?, quand a-t-il existé? et sur quoi est-il? (A savoir que les juifs font ressembler Dieu à Sa créature et croient qu'Il s'assied sur le Trône, Il est exempt de tout ce qu'ils profèrent).

C'est alors que 3Aliyy prit place et dit: "O communauté de juifs, écoutez-moi et n'ayez par la suite aucun doute si vous ne questionnez nul autre quoi moi. Certes, mon Dieu, Le Suprême, est Eternel; Il n'est ni issu d'une chose, ni mélangé avec quoi que ce soit, ni incarné; Il n'a ni forme que l'on peut chercher, n'est ni localisé, ni caché, ni précédé par le néant (Il n'est pas précédé par la non-existence)". Ensuite il leur dit: "Et Il parla à Moîse sans l'intermédiaire de membres, ni autre biais... Celui qui prétend que notre Dieu est limité, certes il a ignoré Le Créateur, L'Adoré".


Les louanges sont pour Dieu
et c’est Lui le Parfait Connaisseur.

_________________
Ibnou Sirin a dit : "Certes, cette science est une religion, alors regardez bien de qui vous prenez votre religion"
avatar
Jibril

Masculin Nombre de messages : 229
Date d'inscription : 25/01/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://sunnite.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le traité de la croyance du Grand Imam, le Chaykh Fakhrou d-Din Ibnou `Açakir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum